Cette propriété de Gerberoy peinte  magistralement sous toutes les coutures par Henri le Sidaner m’inspire car c’est un Domaine de ce genre qui conviendrait à merveille pour accueillir ces projets !  J’ai récemment vu ce Porche dans le marc du fond de ma tasse de café…et des entités lumineuses attirent mon regard vers l’Ecosse  : voilà qui est dit !

Ces projets comme ceux qui suivront appellent un lieu permettant de les réunir sur le même site afin qu’ils communiquent ensembles ou sur un site voisin, très proche afin qu’ils puissent se rendre service les uns aux autres en apportant le suc de leurs propres vertus.

Ces projets nécessitent une implantation rurale et j’ai souvent pensé à un ancien couvent abandonné suite au rassemblement des congrégations religieuses, un prieuré, une ancienne église peut devenir une magnifique piste de manège intérieure où la fréquence, l’intimité, les lignes d’architecture sont tout à fait propices à ma recherche ( les ondes vibratoires des mouvements aiment à épouser des formes architecturales en accord avec elles : les formes architecturales permettent ou pas aux mouvements d’exister vibratoirement ),  un monastère, un manoir, une ferme, un château, un terrain suffisamment vaste pour bâtir en bois neuf ( système des pays du nord comme le Canada ).

Voire un village abandonné : il y en a partout sur la planète. Cette idée-là me plaît aussi beaucoup : redonner vie à un lieu pour lequel comme me disait un jour un ami à propos d’une vieille dépendance que je projetais d’abattre pour en faire un abri pour voiture : des gens se sont donné du mal pour le construire, le concevoir. Il mesurait cette vérité plus que quelqu’un d’autre car il a construit sa maison tout seul.

De plus, ces villages abandonnés suite à l’exode rural, aux changements socio-économiques liés à l’industrialisation se trouvent dans des endroits magiques tout à fait propices avec la tranquillité, la nature en prime. Ce sont des éléments très importants. On peut non seulement recréer une communauté humaine mais disposer de la place pour accueillir tout un chacun pour des vacances; des retraites, des apprentissages, des formations, des événements culturels etc

On peut aussi choisir le pays en fonction des paramètres recherchés ( prix du terrain cédé, parfois tout est vendu pour un euro symbolique , climat, espace, infrastructure existante et possibilités de restauration, accès, environnement, etc ). C’est vraiment une idée très intéressante car elle répond à toutes les facettes des projets habitant mon cœur et apporte une réponse possible à ce mouvement auquel nous allons assister dans les décennies qui viennent : les gens vont se rassembler par affinités et recréer des villages, des entités presque autarciques avec des lignes de force qui leur seront propres.

Quand ce qui contrarie nos vies personnelles et sociales cèdent la place à une conscience plus élevée, qu’on cesse de se faire mal en se frottant aux autres parce qu’on a éradiqué notre malheur : il y a alors un appel communautaire où on peut vivre en harmonie.

 ———————————–

Maquette des projets  :

1/ Apollo, Horme, Kalos kagathos devoted to the son and daughters of Iaso , Panacea and Pegasus’s project :

Une  Ecole des Arts du Mouvement : Equitation-Art Equestre, Eurythmie, Paneurythmie, et d’un département d’Arts en Soins Curatifs réunissant pur-sang réformés des courses, chevaux de trait et personnes connaissant ou ayant connu du « fil à retordre » avec la Justice ainsi que toute autre personne éprise d’une puissante décision de changement : tout cela se décline pédagogiquement, artistiquement, musicalement et curativement en se trouvant réunit au sein d’un même Domaine dynamisant de la sorte de précieuses synergies de collaboration entres les différents départements ..

2/ Asklépios and Epona’s consult project :

Consultations curatives et équestres pour vous et votre ( vos) cheval(vaux) :
Le propos peut difficillement s’appréhender en deux lignes, je vous conseille donc d’aller consulter l’emplacement du blog où vous trouverez le descriptif et la procédure.

3/ Hera’s project :

Un manuscrit s’intitulant «  Célébrer, Consacrer au Ciel et sur la Terre » connaît sa version « live » intitulée « Universal-Celebrant ». Il s’agit d’une reconfiguration socio-spirituelle du lien unissant les êtres humains dans un engagement ensemble que ce soit au sein (« au saint ») du Sacrement du Mariage ou pas. Je m’intéresse aussi à tout ce qui émaille comme faits marquants une existence humaine dès la première idée de procréer, la naissance, l’évolution de septaine en septaine, nos déménagements, nos emplois et activités, nos séparations et divorces, nos rencontres essentielles, nos accidents, nos maladies et guérisons, le passage à la retraite etc et notre Retour : tout cela mérite amplement d’être célébré dans la forme seyant à chacun(e).

4/ Hébé’s Dovecot project :

Un lieu consacré aux parents en désir d’enfants et tout spécialement dévolu à la maman en vue de l’accompagner durant les neuf mois précieux durant lesquels des imprégnations majeures ont lieu : c’est ce que Aïvanhov appelle « la galvanoplastie spirituelle », la maman devrait bénéficier d’un environnement inspirant et inspiré pour se « nourrir » à tous points de vues de tout ce qui est bon et beau dans un cadre résidentiel ou en ambulatoire.  Des mois où elle pourrait vraiment se consacrer entièrement à l’Oeuvre qui s’accomplit en son sein (« Saint » ) dans des vibrations correspondant aux niveaux de conscience de personnes éveillées ou en tous cas ouvertes aux différentes dimensions de ce que représente un être humain complet.

5/ Phanès and Héra’s project  :

Un lieu animé d’un esprit proche des « maisons vertes » fondées par Françoise Dolto à l’attention de la petite-enfance. Ici il s’agit d’une sorte de transcription consacrée à la jeunesse afin que celle-ci se sente reçue dans la globalité de ce que l’on vit durant l’adolescence. Un lieu transitionnel mais non-occupationnel entre la famille et toutes les structures institutionnelles comme le lycée, l’université. Le propos ici vise « l’être » dans sa dimension affective et sexuelle et non le « faire ». Nous sommes des « êtres humains » et non des « faire-humains » : cette priorité « d’être » doit être assumée, exercée et transmise par les aînés doués de toute l’intelligence du cœur.

Un espace tout spécialement conçu, pensé et disposant d’accompagnants initiés offrant leurs lumières afin que notre jeunesse accomplisse les premiers pas de sa vie affective comme il se devrait dans une société évoluée. Ceci sous-entend prévenir plutôt que guérir les ravages d’une éducation ignorante, prendre un bon départ requiert de se trouver accompagné par des êtres éclairés et aimants dans un domaine qui doit attirer vraiment toute l’intelligence d’un cœur vibrant. Nous créerions ainsi un merveilleux lieu de prévention compte-tenu que tout ce qui a fait défaut en amont, tout ce qui ne s’est pas bien passé retentit toujours inévitablement lors de la relation amoureuse : nous pouvons éviter la transmission de nos propres blessures d’abord au sein des couples qui se constituent et ensuite à leur futurs enfants et briser ainsi le cercle vicieux des traumas transmis de génération en génération .
N’est-ce pas là un enjeu capital tout à fait à notre portée si nous investissons le sujet en nous donnant les moyens alors que notre ancien monde a toujours consacré son énergie et par conséquent ses budgets à réparer les dégâts en cascades car lorsque nous sommes face à une quelconque difficulté d’aimer, celle-ci exhorte et exporte sa douleur partout où elle passe.

« De certaines personnes habitées par la haine, la violence et l’esprit de destruction, on a dit que partout où elles passaient, l’herbe ne repoussait plus. C’est une image, mais elle n’est pas exagérée. Et d’autres êtres au contraire, qui sont habités par l’amour et la bonté, laissent partout sur leur passage des empreintes tellement bénéfiques que sans savoir pourquoi, ceux qui viennent auprès d’eux se sentent éclairés, réconfortés, vivifiés. » disait O.M.Aïvanhov   

6/ Bacchus’s Tobacco Lounge project :

J’aimerais créer un lieu de rencontre conviviale et éclairé en ce qui concerne ce don merveilleux de la nature, cette plante sacrée qu’est le tabac aux vertus et qualités innombrables. Depuis l’aube des temps, celle-ci a été utilisée pour purifier, au même titre que la sauge ou le cyprès, connu sous toutes les latitudes de tous les peuples autochtones et encore plus de leurs chamanes.

Je vais vous confier que depuis mon intérêt tout récent pour le tabac, il me semble de plus en plus évident que la quête d’éradication systématique du tabac relève justement de la part des vrais-dirigeants de notre ancien monde d’une volonté de nous couper de tout ce qui peut de près ou de loin nous relier à notre héritage le plus précieux, à notre essence. Ceci n’est pas nouveau, si on regarde l’histoire de cette plante, on peut constater que les pouvoirs en place n’ont cessé de vouloir l’éradiquer.Pourquoi ? Parce que le tabac, je dis bien le vrai tabac cultivé dans les règles de l’art permet et aide cette connexion. Elle amène une douce détente, cet espace entre une relaxation suffisante et le maintien d’un tonus alerte, un état de vigilance qui fait de plus en plus défaut dans notre monde contemporain.
Je ne peux que témoigner de ma récente expérience de fumeur de pipe constatant les bienfaits de ces moments méditatifs : mes meilleures   « idées » arrivent d’en Haut de moi-même…

« Le Tabac est l’herbe la plus souveraine et la plus précieuse que la terre ait donné à l’homme » a dit  Ben Johnson

Zino Davidoff lui-même effleure plusieurs fois ce sujet car il est de notoriété que le tabac aide à l’ouverture de certaines portes . Lorsque j’ai partagé cela avec mon médecin anthroposophe, ce dernier a reconnu la capacité du tabac à soulager par exemple des douleurs abdominales et que Staline appréciait fumer le cigare parce qu’il avait remarqué l’éveil de ses capacités de clairvoyance lorsqu’il fumait un Havane digne de son nom.  

L’idée du projet consiste à mettre à disposition un espace agrémentant les rencontres au gré de l’envie journalière, hebdomadaire, mensuelle… entres des personnes aimant fumer la pipe et/ou le cigare et d’autres si elles le souhaitent, d’organiser ce qui sied à la qualité d’une rencontre selon les sensibilités des désidératas, permettre toutes les découvertes inhérentes à cet univers, accéder librement à une cave de réserve de cigares permettant de satisfaire tous les goûts et proposant le meilleur de ce qui existe sur la planète. Pareil pour le tabac pour pipe.
Le projet inclus évidemment une culture sur place dans le Domaine et la transmission du savoir-faire de la Terre jusqu’à la tabatière. On peut aussi imaginer la même chose en ce qui concerne le cigare.
Le projet est animé d’une volonté claire d’éducation générale : sur le tabac en lui-même mais aussi sur comment le fumer dans des niveaux de conscience de personnes de plus en plus éveillées…

7/ Demeter, Pherousa and Eupraxie’s project :

Restaurant servant une nourriture vivante approvisionné en fruits, légumes, céréales, œufs, produits laitiers, sylviculture, pêche, cueillette sauvage, ruchers, vignobles, fours à pains collectifs, activité brassicole, distillerie…aux résidents et à toutes les personnes passant dans le domaine. Cela génère un revenu pour le restaurant permettant de rétribuer le travail presté et d’honorer les coûts. Ceci constituant un sas menant vers une société où la monnaie deviendra superflue car l’échange d’amour assura l’équilibre d’une civilisation remise complètement à neuf dans lequel chacun( e) se sent et se sait à sa place.

Autour de ce restaurant, des accès faciles existent vers un soin nécessaire auprès d’un thérapeute énergéticien afin de permettre à la personne  de lever une souffrance en évitant d’hypothéquer la suite de sa journée : les premières mesures urgentes sont prises et le protocole de suivi proposé. Une pharmacopée homéopathique et allopathique est à disposition. On peut jouir d’un espace pour simplement s’accorder une sieste, lire ou trouver un livre dans la bibliothèque de seconde main à disposition, recevoir un massage, piquer une tête dans la piscine solaire, écouter un récital chaque midi, jouer une partie de ping-pong, disposer d’un espace silencieux pour méditer, un autre espace pour du yoga ou que sais-je encore….

L’idée étant de rendre accessible ce genre de propositions autour du restaurant car tout se trouve sur place pour le rendre possible : les personnes et les équipements matériels. 

8/  Création d’une plate-forme internet : gérée par une équipe de personnes disposant des compétences inhérentes aux domaines pris en charge : ceux-ci embrassent absolument tous les registres de l’existence. Chaque responsable de projet réunit une équipe de départ se constituant par des rencontres via internet et/ou des rencontres physiques. Celle-ci se chargera de concrétiser en établissant le business-plan, les powerpoints et le descriptif complet du projet sur la plate-forme afin de le porter à la connaissance de tout internaute intéressé(e) de collaborer soit financièrement, soit via toute autre contribution matérielle ou humaine.

De cette façon toutes les personnes ne s’inscrivant pas dans les tiroirs de nos agences pour l’emploi ou échappant au circuit économique tel qu’il est encore organisé peuvent valoriser leurs ressources, leurs compétences, leurs potentiels réels, acquis et maîtrisés, leurs qualités innombrables mais non-reconnus dans nos rouage institutionnels sévissant et entravant  encore provisoirement toute la mécanique de notre civilisation agonisante rejetant sur la touche tout ce qui n’est pas calibré selon les critères mentaux étroits d’une société de prédation. Or Dieu sait le nombre de perles en tous genres demeurant dans leurs écrins … la bonne nouvelle c’est que ces perles peuvent briller aujourd’hui en retrouvant la lumière des nouveaux jours que nous connaissons si nous créons les structures porteuses capables de collaborer à l’édification de notre nouvelle civilisation et en cela notre outil internet est un allié de taille !

  
L’idée n’est pas seulement la mise en place d’un projet dans chaque registre de la vie mais de générer une infinitude de projets tout à fait autonomes à tous points de vues et qu’ensuite ceux-ci essaiment eux-mêmes d’autres projets qui en initient d’autres à leur tour et ainsi de suite afin de créer tout ce qui est nécessaire en couvrant tous les besoins seyant à une société d’êtres évolués peuplant notre Nouvelle Terre.

J’ai envie de conclure à la façon du Collectif Kryeon  en tant que Membre de notre vraie Famille s’adressant à sa Famille :
«  C’est Ainsi »,

Espavo ! Ça signifie que nous sommes occupé à reprendre nos titres de noblesse, à réactiver toutes les énergies contenues dans nos propres armoiries intérieures !

Toute mon affection,

Dominique 

( Le mot Espavo est un salut Lémurien qui signifie : « Merci de prendre ou de reprendre votre pouvoir inné. » )