Edgard Degas 

« Vous accomplissez une tâche difficile, vous remportez des succès, vous sortez victorieux d’une épreuve ? Tâchez de ne pas vous en glorifier, dites : « Ce n’est pas à moi, Seigneur, c’est à Toi qu’en revient le mérite ». Sinon vous risquez de tomber dans les pièges de l’orgueil. Et lorsque vous recevez des éloges, des félicitations, soyez vigilant, ne vous pressez pas d’avoir tellement bonne opinion de vous, mais répétez : « Ce n’est pas à moi, Seigneur, c’est à ton Nom qu’en revient la gloire. » Souvent, sans le savoir, sans le vouloir, les autres vous tendent des pièges : vous prenez leurs compliments tellement au sérieux que vous devenez prétentieux, vous vous croyez déjà arrivé au sommet, et c’est dangereux pour votre bon développement.
Nous devons travailler pour la gloire de Dieu, et si on nous donne des louanges, reportons ces louanges sur Lui : c’est ainsi que le côté impersonnel, désintéressé de notre être pourra se développer. Le Ciel nous juge d’après cette attitude afin de savoir pour qui nous travaillons. La véritable gloire de l’homme, c’est de glorifier le Seigneur. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Publicités