A quoi pense ce visage, à quoi pensez-vous qu’il se relie pour être si beau ?
Et sur la photo : à quoi pense-t-elle ? Et lui ?
« Seul peut avancer sur le chemin de l’Initiation celui qui a d’abord compris qu’il a pour parents le Père céleste et la Mère divine, et qu’il doit se conduire comme leur enfant. Il ne raisonne pas comme ces soi-disant philosophes ou savants qui trouvent l’idée de Dieu absurde, dépassée, et qui croient faire preuve d’intelligence et d’esprit de liberté en Le quittant pour mener loin de Lui une vie indépendante. « Être un fils de Dieu, une fille de Dieu, mais quelles balivernes ! » pensent-ils, « nous, nous sommes adultes. » Eh bien, non, ils ne sont pas des adultes, mais des enfants récalcitrants.
Le véritable adulte, au sens initiatique du terme, ne quitte jamais ses parents célestes pour être indépendant. Il n’y a que les enfants ignorants, inconscients, qui réclament l’indépendance et la liberté loin du Seigneur. Et ils se demandent ensuite pourquoi ils souffrent physiquement et psychiquement. Il est facile de répondre : quand on se sépare de Dieu, on n’est plus ni nourri, ni protégé, ni soutenu, ni instruit. Les troubles, les angoisses poursuivent tous ceux qui ont quitté leurs parents divins. Alors, accrochez-vous à votre Père et à votre Mère célestes, et ayez pleinement confiance en eux. »
Omraam Mikhaël Aïvanhov