« C’est un bien mauvais conseil que les adultes donnent aux jeunes quand ils leur disent : « Dépêchez-vous d’en profiter, car la jeunesse ne dure pas ! Si vous saviez combien elle passe vite ! » C’est vrai, leur jeunesse a passé très vite, mais pourquoi ? Eh bien, justement parce que, étant jeunes, ils ont écouté les mêmes conseils pernicieux et se sont dépêchés de s’amuser, de goûter à tous les plaisirs, ce qui est la manière la plus sûre de perdre sa fraîcheur ! Alors, puisque les faits sont là, les gens en tirent des conclusions. Oui, mais si les faits sont ce qu’ils sont, c’est parce qu’on n’a pas su au préalable bien observer et bien raisonner.
Alors, voici ce que je dirai, moi, aux jeunes garçons et aux jeunes filles. Si vous travaillez pour la lumière, pour un haut idéal, plus vous avancerez en âge, plus vous deviendrez vivants, expressifs. Vous acquerrez même une vie et une expressivité que vous n’aviez pas quand vous étiez beaucoup plus jeunes. Bien sûr, vous serez un peu plus voûtés, vous aurez un peu plus de rides, des cheveux blancs, mais ne vous arrêtez pas à ça : laissez votre corps vieillir tranquillement et pensez que votre âme peut encore se manifester à travers lui avec une jeunesse extraordinaire. »
Omraam Mikhaël Aïvanhov
Publicités